Clélia Barthelon

Un cadeau qu'on ne peut pas refuser

2018

Geste discret, vernis à ongle, base à ongle «Peel off»


Par essence, un cadeau ne peut pas être refusé, même si ce dernier ne nous plait pas, il faut l’accepter, puis l’on s’en débarrassera discrètement plus tard. Depuis le début de l’année 2018, j’ai commencé à offrir mon vernis, qui, grâce à une base spéciale, s’enlève en un seul morceau, gardant intacte la forme de mon ongle.

Au premier abord, j’offre donc mon ongle. J’ai commencé à les offrir à mes amis, qui, dans un geste de dégout, l’acceptaient. Ils ne comprenaient pas pourquoi je leur donnais ce qui peut être un déchet du corps, mais aussi une part de moi, un ex-voto.

Quelques mois plus tard je leur expliquais qu’il s’agissait en réalité un petit geste performatif. Bien souvent ils s’étaient débarrassés de mon cadeau.