Clélia Barthelon

Aujourd'hui, mes fesses ne passent plus

2020

feuilles d'or et colle pailletée, ma balançoire d'enfance


En 1994, mon père a récupéré une planche de bois et l'a transformé en balançoire. Elle a trôné dans un saule pleureur au centre de mon jardin pendant encore 21 ans. Un jour, une tempête a renversé le saule sur ma voiture, avec la balançoire encore fermement accrochée l'une de ses branches, l'arbre ayant même grossi tout autour de la corde pour comme s'il avait voulu l'absorber.

J'ai récupéré ce qu'il en restait, c'est-à-dire une planche très abimée, pleine de fissures et d'angles manquants d'où pendouillait des cordes vertes frillables. J'ai décidé de restaurer cette balançoire, à la manière d'une théière japonaise brisée, la technique du kintsugi bricolée.