Clélia Barthelon

Dernière fournée, jusqu'à épuisement des stocks

samedi 27 octobre 2018

Performance de 8h à 20h, vente de croissants puis retrait de l'enseigne devenue obsolète

Croissants (farine, levure, beurre, oeufs), escabeaux, échelles, tourne-vis, visseuse, perforateur, feutres velleda


Le local de l'association somme toute est situé au 1 rue Saint-Eutrope à Clermont-Ferrand, dans une ancienne boulangerie nommée "Pain d'Épi". Pour le finissage de la première exposition entre ces murs, à savoir "Intérieur jour et chaussettes bleues", nous avions envie de retirer l'enseigne qui était toujours en place dans un geste d'éradication du passé pour une appropriation totale de ce local devenu notre mais toujours identifié comme une boulangerie qui, étrangement, ne vend pas de pain.

J'ai donc pensé ce geste performatif sur toute une journée. Proposant enfin la vente de viennoiseries, à savoir des croissants faits maison, le "Pain d'Épi" a pu officier une dernière journée, jusqu'à épuisement des stocks. La vente a commencé à 8h, le samedi 27 octobre 2018, jour de marché, jusqu'en milieu d'après-midi. Lorsque le dernier croissant fut vendu, l'enseigne était devenue définitivement obsolète.

Pour retirer l'enseigne, j'avais décidé de ne rien préparer, préférant compter sur la solidarité des commerçants du quartier et des visiteurs pour fournir le matériel et les bras nécessaires. À 14h nous avions notre premier escabeau, mais il a fallu attendre jusqu'à 17h pour récupérer deux échelles pour atteindre les vis les plus hauts perchées. Il en va de même pour les visseuses et perforateurs, prêtés par les voisins de l'immeubles. À 19h30, l'enseigne a été décrochée, la façade du local restant nue jusqu'à nouvel ordre.