Clélia Barthelon

Les belles endormies

2018

Trois sculptures en polystyrène extrudé


Mes animaux de compagnie sont omniprésents dans ma vie, ils sont autour de moi quand je travaille, je voulais donc réellement travailler avec eux. Ils sont une source d’apaisement et de sérénité. Les avoir avec moi, dans un espace d’exposition était un moyen de me rassurer. Ne pouvant pas les ramener aussi longtemps que nécessaire dans un espace, j’ai commencé par les scanner.

Ils sont trois ; Gat, Kickass et Couine.

Les scanner en 3D puis les imprimer à l’aide d’une fraiseuse numérique dans des plaques de mousse isolante m’a permis de les avoir à l’identique avec moi. Ce ne sont pas des chats au hasard, ce sont les miens. Les trames de la fraiseuse créent des courbes de niveaux, le chat se transforme lentement en paysage.

Les ayant scannés pendant qu’ils dormaient (tout au moins lorsqu’ils étaient immobiles), ils prennent une dimension de gisants, les immortalisant déjà presque morts. Rappelant à la fois la taxidermie, celle qui est affective, où l’on empaille son animal une fois sa mort survenue, mais aussi le bibelot de chat qui ornait les buffets de nos grands-mères.


Gat

2018

Polystyrène extrudé, 96 x 40 x 14 cm





Kickass

2018

Polystyrène extrudé, 41 x 36 x 8 cm





Couine

2018

Polystyrène extrudé, 42 x 28 x 8 cm